Une séquence de yoga matinale pour ralentir

Une séquence de yoga matinale pour ralentir

Par : Laura Ducharme - Nomade&Vagabonde

 

Durant mes études en travail social, on m’a souvent dit que j’étais mon propre outil. Pour intervenir auprès des gens, il faut se connaître. Particulièrement, lorsque l’on travaille auprès des enfants. J’ai la chance d’être en contact tous les jours avec plus d’une centaine d’enfants grâce à mon travail. Et chaque rencontre avec l’un d’entre eux me permet de mieux me connecter avec moi-même et les autres. Le rire d’un enfant, un gribouillis sur une feuille de note évolutive, un sourire timide, des mains tachées de jus de fraise, un bec barbouillé de jus de raisin, les petits pieds d’un bébé de 4 jours… C’est la mise en commun de ses petits détails au quotidien qui me permettre de ralentir et d’apprécier ces courts moments partagés avec eux et leur famille. L’enfance a cette force. Celle de nous ramener à l’essentiel et à la simplicité.

Oui, ralentir. Diminuer le rythme effréné de la redondante symphonie du métro-boulot-dodo. Ne pas seulement survoler ma vie, mais la vivre pleinement. À vivre chaque moment de ma vie, comme un enfant. 

C’est donc dans cette optique que j’ai tranquillement intégré le yoga et la méditation pleine consciente dans ma routine depuis les dernières années. Je suis loin d’être une yogi. Je manque souvent d’équilibre et mes positions de yoga ont parfois l’aire d’un meuble IKEA mal monté. J’ai tout de même un grand plaisir à le faire dans ma routine matinale et à l’intégrer dans certains de mes ateliers avec les enfants.

Les positions de yoga proposées seront donc simples et accessibles pour tous. Je me suis inspirée de différentes formes de yoga, de la méditation pleine consciente et de la motricité libre chez les enfants.

 

Deux minutes de pleine conscience, pour se centrer

 

Assis en position de demi-lotus ou à genou, on dépose les mains sur les cuisses les yeux fermés ou mi-clos. À chaque respiration et inspiration, compter de 1 jusqu’à 10. Si les pensées viennent, ramenez-vous doucement à votre respiration tout simplement.

L’Arbre, pour retrouver son équilibre

 

Dans un même mouvement, on dépose les deux mains devant soi avec les paumes au sol et on pousse afin de permettre à son corps de se retrouver dans la position de la grenouille. En poussant avec les mains, en laissant la tête en bas, on déroule la colonne vertébrale afin de me retrouver en position debout. De chaque côté de son corps, on lève les mains vers le haut ainsi que la jambe droite afin de déposer son pied au milieu de la cuisse. On joint les mains en haut de la tête et les deux index pointent le ciel.

3 respirations.

On répète avec la jambe gauche.

Le Cobra, pour s’éveiller

On amène la tête vers le bas, et enroule la colonne vertébrale, pour se retrouver la tête en bas. On  plie les jambes, dépose les mains au sol et marche avec les mains pour prendre la position de la planche.

3 respirations.

On descend en planche vers le sol, pour ensuite courber le dos afin de prendre la position du Cobra.

3 respirations. 

Le chien, pour calmer l’esprit

On revient en planche. Ancrez les orteils dans le sol, et amenez les fesses vers l’arrière afin de prendre la position du Chien tête en bas.

On n’oublie pas de respirer!

Guerrier 2, pour combattre avec contrôle et zénitude

On reprend la position de la planche et on vient porter son pied droit entre les deux mains, ou le plus proche possible. On pousse avec les mains et on lève le haut du corps pour atteindre la position du Guerrier 2.

3 respirations.

On redescend les mains tranquillement le côté du corps, et on vient les porter au sol pour reprendre la position de la planche.

On répète du côté gauche cette fois-ci.

L’Enfant, pour se détendre

Après avoir fait le côté gauche, revenez en planche, descendez le corps vers le sol et déposez le ventre. Les mains devant soi, la tête vers l’intérieur, ramener votre corps vers l’arrière pour vous retrouver dans la position de l’Enfant. Les mains peuvent être déposées devant soi, ou sur le côté, les mains vers l’arrière, paumes vers le ciel. Permettez-vous de rester quelques minutes dans cette position pour vous recentrer. De cette position, ancrés à nouveau les orteils dans le sol, et la tête en bas, déroulez tranquillement la colonne pour vous retrouvez en position debout.

Ouvrez les yeux. Connectez-vous avec le monde et savourez ce moment.

Namasté

 

Un merci tout particulier à Victoria et à Mélanie pour la séance photo

Laura Ducharme - Nomade&Vagabonde

Older Post Newer Post

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published